Pourquoi le scénariste, pilier du film, est l’éternel oublié du cinéma français

« Le cinéma français vit un drôle de paradoxe, qui n’est certes pas neuf.

Il est l’héritier d’une tradition très française de l’écrit-roi qui, de la littérature au théâtre, a produit de grandes signatures et contribue encore, aujourd’hui, au rayonnement de notre culture hexagonale.

Au cinéma, l’écriture est bel et bien au cœur de toute entreprise : c’est le scénario qui pose les bases du projet créatif, convainc le producteur de s’associer à son ou ses auteurs, permet de débloquer les aides et financements nécessaires ou encore de démarcher les acteurs. »

L’article en entier, écrit Par Guilhem Cottet, délégué général de la Guilde française des scénaristes : http://leplus.nouvelobs.com/contribution/888664-de-realisateur-le-scenariste-eternel-oublie-du-cinema-francais.html