Renato Quittan

Projet : deaf song

 

Renato Quittan

Pour cet Italien originaire de Trieste, ville-frontière, vivre à l’étranger est depuis toujours une évidence. Grand voyageur dès son adolescence, il apprend vite le français, l’anglais et l’espagnol. Il visite différents pays aux quatre coins du monde mais c’est pour la France qu’il a un coup de cœur.

Après son baccalauréat littéraire et un diplôme en langues étrangères, il ponctue ses études de commerce à Milan de premières expériences professionnelles à Paris. En 1998, il s’installe définitivement à Paris où il réussit une « carrière conventionnelle » dans une grande entreprise.

Renato est toutefois incapable de « taire » son besoin d’écrire. Son envie de raconter des histoires s’exprime spontanément sous forme cinématographique : pendant ses vacances, il y a quelques années, il écrit d’un trait un scénario amateur. Désireux d’acquérir les compétences pour se consacrer pleinement à sa passion, il suit en 2015 une formation sur les fondamentaux du scénario de fiction au CEFPF (Centre Européen de Formation à la Production de Films) avec Jean-Marie Roth et Julie Ponsonnet.

Son ambition est de concevoir des projets créatifs susceptibles de s’exprimer avec rythme et intensité sur grand et petit écran, et de les concrétiser en collaboration avec des professionnels, pour partager un univers intimiste avec le public, entre drame et comédie.

Auteur d’un premier court métrage et à la recherche de collaborations, Renato répond à des appels à projets. Être sélectionné pour le workshop « Héroïnes » de La Scénaristerie est sa première réussite, d’autant plus précieuse que « Deaf Song » est son projet de long métrage qui lui tient le plus à cœur !