Marianne Tavennec

Projet : La Langouste

Marianne Tavennec

Le cinéma a toujours fait partie de la vie de Marianne, il était pour elle, comme un ami auprès duquel on trouve du réconfort et qu’on est impatient de retrouver pour de nouvelles aventures.  Mais à l’époque, aucune envie d’en faire son métier, Marianne a un autre dessein : elle veut devenir journaliste télé, un rêve de gamine fascinée par les images de la chute du mur de Berlin.

Plus de 15 ans de carrière plus tard, alors qu’elle a réalisé son rêve de gosse, le cinéma fait un retour fracassant dans sa vie sous les traits d’un charmant jeune homme, photographe de plateau, une version moderne et moins tragique du héros de Cinema Paradiso. Avec lui, Marianne découvre l’envers du décor, l’ambiance des plateaux, les avant-premières… et voilà que, peu à peu, l’écriture s’impose à elle : elle veut raconter des histoires qui hanteront les salles obscures et toucheront le public.

Le journalisme et la télé lui ont appris à sublimer une certaine réalité. Aujourd’hui, cette vérité, elle veut essayer de la créer. La petite fille de 10 ans qui se voyait faire de la télé est une femme avec un nouveau défi personnel à relever : celui de transporter des spectateurs dans un univers tout droit sorti de son imagination… Actuellement, elle travaille sur deux projets de long-métrage : « Saigon Rock and Soul » et « La Langouste », sélectionné par la Scénaristerie, qui est un mélange de ses racines bretonnes et de sa passion pour la gastronomie.