Blandine Jet

Projet :  Le bruit des anges.

Blandine Jet:

Enfant, Blandine s’ennuie de longues heures, ce qui la conduit à emprunter ces chemins de traverse que sont les histoires. Celles qu’elle lit et celles qu’elle commence à inventer. Et comme la musique des mots lui plaît, elle joue aussi à composer des poèmes. Mais quand à 14 ans elle réclame à ses parents une année sabbatique pour écrire un roman, ils la lui refusent, bien sûr, au motif que les grandes vacances devraient bien suffire. À partir de ce moment-là, elle se dit qu’écrire n’est pas un vrai métier. Elle se range dans des études sérieuses de philosophie et de littérature allemande qui la destinent au métier de traductrice.

Mais elle est rapidement rattrapée par ce besoin de changer le réel, d’inviter des personnages dans sa vie pour vivre un peu la leur. Des idées se changent en histoires et en chansons et, au hasard des rencontres, une compagnie de théâtre musical voit le jour, dont elle écrit et met en scène une vingtaine de créations, durant plus de 20 ans.

En 2015, Blandine décide de tourner la page du spectacle vivant pour revenir exclusivement à l’écriture. Elle bénéficie alors d’une reconversion au scénario, série et long métrage, durant 4 mois au CEFPF avec entre autres Flore Kosinetz et Julie Ponsonnet.

Depuis, tout en continuant à fréquenter ateliers d’écriture et masterclass, elle rejoint différents collectifs et collèges d’auteurs en Région et à Paris, et se consacre enfin à plein temps à ses chantiers d’écriture, dont une série 8X52’, deux courts et deux longs métrages.

Début 2016, elle démarre l’écriture du projet de long métrage Le bruit des anges avec l’accompagnement des consultants de La Scénaristerie dans le cadre du workshop « héroïnes ». Son scénario de court métrage Papa perché est sélectionné au printemps par Films en Lorraine pour une résidence d’écriture d’un mois avec quatre auteurs.

Enfin, elle coécrit actuellement avec le réalisateur Paul MARQUES DUARTE le scénario du court métrage Jeter l’ancre un seul jour, primé meilleur projet de film au Festival Côté Court 2016 et doté d’un préachat par France 2.